Je suis une fille et je veux etre veterinaire !

Publié le par Snow

Dans la semaine veterinaire, un article sur la feminisation de la profession a ete publie.

Nous sommes desormais 75% de filles a integrer les ecoles veterinaires.  Cette feminisation est recente, sur le terrain on croise encore une majorite d'homme.

On pourrait penser qu'en ce merveilleux siecle qui a vu la naissance de la loi sur la parite, plus personne ne verrait d'objection a voir une fille devenir veterinaire et pourtant....

Une amie s'est vue explique par un veterinaire equin tres repute que ce n'etait absolument pas un metier de femme et que jamais il n'embaucherait de femmes.
Pour ma part, pas de remarques de confreres mais plutot d'eleveurs, de connaissances et le plus souvent venant de femmes :

"Ah tu veux faire veto ? pour caniche alors.
-Ben non
-dans les bureaux alors ?"

" Tes en ecole veto, toi ?
- heu oui.
-Mais il n'y a pas de tests physiques a l'entree ?"

" Pour l'equine tu nas pas du tout le gabarit adapte"

Il est vrai que en 1996, une etude montrait que 66% des femmes veterinaires faisaient de la canine. Mais il faut bien que les 44 autres pour cent fassent quelque chose !

C'est sur, la plupart d'entre nous, sont moins costaudes que les bonhommes, mais la medecine a evolue. Et si certains actes restent tres physiques, la plupart peuvent etre realises par une femme. Il faut juste developper d'autres atouts : de l'adresse, de la technique, de la sensibilite.... Exemple de la pince a pied : je sais que je ne serre pas tres fort, je suis donc tres attentive a la moindre reaction du cheval, je refais plusieurs fois. J'aurais moins de faux positifs qu'une grosse brute a la voix grave, mais un peu plus de faux negatifs.

Il y a aussi le probleme des enfants qui demande du temps et qui reste une contrainte tres feminine. Mais la profession se feminise tellement qu'il va bien falloir s'adapter et developper les temps partiels.

J'ai aussi entendu que l'on ne pouvait pas etre feminine, que les filles vetos sont des garcons manques... 
Si la definition de la feminite cest de porter un tailleur et des talons hauts c'est rape. Mais je pense (j'espere tres fort) que pour la plupart d'entre nous ca ne s'arrete pas a ca. Personne ne nous oblige a adopter une demarche de cow boys, a renifler bruyamment, a cracher par terre, a porter des vetements informes. Rien ne nous emepeche de nous maquiller, de nous coiffer, de porter des vetements rose, d'aimer le shopping et le papotage.



Peut-etre que je suis un peu trop optimiste, mais je connais plusieurs exemples feminins qui s'en sortent tres bien.

Rendez-vous dans quelques mois, annees, lorsque j'aurais vraiment commence toute seule comme une grande pour vous donner mon ressenti terrain.



Commenter cet article

Marlène 08/03/2010 12:40


préciser*
;)


Marlène 08/03/2010 12:39


Bonjour,

Vous citez une étude de 1996 dans votre article, pourriez vous me précisez plus précisément d'où vient cette étude?

Merci
Marlène.


Snow 21/03/2010 10:38


Alors en cliquant sur l'hyperlien vous allez tombé sur un artcile de M. MOTTET où j'ai trouvé ces données. Il cite comme source ce lien :

http://www.veterinaire.fr/presentation-v2/onv_presentation.htm



Linka 29/09/2009 08:54


Ma véto est une jeune femme et elle ne ressemble pas à Clint Eastwood, de plus elle est trés compétente. Je suis moi même une femme, et j'élève des chevaux. Il existe le même à priori sur les
femmes dans le monde de l'élevage, on a parfois l'impression d'être encore au moyen age au niveau des mentalités. Bon courage à vous dans ce monde de ...brutes ? hi ! hi !


Snow 30/09/2009 05:40


Mais à force on va les faire évoluer ces mentalités ! Bon courage à vous aussi !